Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Journée internationale des droits des femmes

Tous les 8 mars, le monde célèbre les droits des femmes. Cette journée est l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Ainsi, nous vous proposons une rétrospective sur l’accès au droit de vote des femmes en France. Des premières revendications à l’accès au vote, le (long) chemin a duré 156 ans…

1789 – A la Révolution Française, les premières revendications féministes émergentes. Dans un article du Journal de la société, Nicolas de Condorcet propose de conférer aux femmes des droits civiques. En vain.

1791 – Olympe de Gouges rédige une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, affirmant que « la femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune ».  Le texte est refusé par la Convention.

5 mars 1848 – Le Gouvernement provisoire de la IIe République instaure le suffrage universel masculin.

1882 – La Ligue Française pour le Droit des Femmes, association pionnière dans la revendication du suffrage féminin est créée. Suivra ensuite l’Union Française pour le suffrage des femmes, créé en 1909, dont les revendications sont accès plus spécifiquement au droit de vote et à l’éligibilité aux élections municipales.

26 avril 1914 – Un référendum « sauvage » destiné aux femmes est organisé par Le Journal et différents mouvements suffragistes. A la question « Mesdames, Mesdemoiselles, désirez-vous voter un jour ? », 505 972 votes positifs, contre 114 votes négatifs, sont recueillis.

1919 – La Chambre des députés adopte pour la première fois une proposition de loi instaurant le vote des femmes (329 voix contre 95). Malheureusement, le Sénat refusera par 4 fois d’examiner la proposition en 1925, 1932, 1935 et 1936.

18 mars 1944 – Le général de Gaulle déclare que « le régime nouveau doit comporter une représentation élue par tous les hommes et toutes des femmes de chez nous ».

24 mars 1944 – l’amendement Fernand Grenier instaurant le droit de vote et d’éligibilité à toutes les femmes françaises est adopté par l’Assemblée consultative provisoire.

21 avril 1944 – l’ordonnance portant organisation des pouvoir publics en France après la Libération dispose que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ».

29 avril et 13 mai 1945Les femmes votent pour la première fois.

21 octobre 1945 – le général de Gaulle organise simultanément un référendum et les élections de l’assemblée constituantes. Les Françaises et les Français se prononcent à plus de 96% pour l’abandon des institutions de la IIIe République et l’élaboration d’une nouvelle Constitution. Quant à la première Assemblée constituante, 33 femmes sont élues sur un total de 586 représentants.

1946 – La Constitution de la IVe République rappelle que « la loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. »

Sources :
https://www.vie-publique.fr/fiches/23925-grandes-etapes-de-la-conquete-du-droit-de-vote-des-femmes
https://www.gouvernement.fr/partage/10120-21-avril-1944-les-francaises-obtiennent-le-droit-de-vote

Évènement

Soirée d'échanges consacrée aux droits des femmes

Lundi 27 mars 2023
À 18h – Espace J.-C. Hugony (salle des fêtes)

3 sujets majeurs y seront abordés :

  • La citoyenneté et les femmes dans la vie publique
  • Les violences faites aux femmes
  • La liberté et l’émancipation des femmes dans le droit à disposer de leur corps.
Aller au contenu principal